Votre navigateur est obsolète !

Pour une expériencenet et une sécurité optimale, mettez à jour votre navigateur. Mettre à jour maintenant

×

Sarah UGOLINI

Journaliste web, radio

Sarah UGOLINI
33 ans
Permis de conduire
Situation professionnelle
En poste
En recherche active
  • La Bulgarie est le pays le plus pauvre des 28, avec un salaire minimum de 148 euros par mois. Elle est aussi trois fois plus corrompue que la moyenne des pays européens.

    Le climat politique du pays est tumultueux: des manifestations ont provoqué la démission du Premier ministre conservateur, Boiko Borisov, en février 2013.

    Les protestations se poursuivent toujours dans les milieux étudiants. Pourtant, nombreux sont ceux qui misent sur l'avenir du pays. Des chefs d'entreprises et des sportifs y construisent leur carrière. Les nationalistes,eux, rêvent d'une Bulgarie forte. D'autres restent simplement par amour de leur pays. Un « j'y reste », qui n'est pas toujours ferme. Mais qu'ils soient étudiants, artistes, militants associatifs ou simples citoyens, ils gardent espoir et croient au potentiel bulgare.

    Pendant 12 jours, neuf étudiants de troisième année de l'Ecole de journalisme de Toulouse sont partis les rencontrer dans la capitale Sofia et ses alentours. Objectif : esquisser un panorama de ceux qui restent en Bulgarie pour construire le pays.